Get your defence started today!

(780) 488-4460

Accusé(e)

  • Après votre premier rendez-vous avec l’avocat, vous et votre avocat pourraient décider que vous avez une défense qui nécessite votre témoignage. Si cela est l’opinion de l’avocat, vous devriez, à la maison, écrivez un récit détaillé des évènements qui ont eu lieu le jour où vous étiez accusé. Votre déposition devrait inclure les points suivants: qui était là, qu'est-ce qui a été dit et une chronologie des heures importantes. Signez votre déposition et datez-la. Ne la donnez surtout pas à la couronne ni aux policiers. Envoyez-la par télécopie, par courriel ou par courrier à votre avocat aussitôt que c’est complété.
  • Si c’est nécessaire, demandez le nom de l’expert que votre avocat suggère pour votre procès. Souvent les experts ne sont pas nécessaires. L'avocat expliquera pourquoi un expert serait souhaitable dans le cas échéant.
  • Gardez une copie de votre déposition. Ceci sera très important plus tard, en particulier si votre procès a lieu 4 ou 5 mois plus tard. Il est possible que vous puissiez vous rafraîchir la mémoire en regardant votre déposition au procès.
  • Les témoins devraient aussi écrire des dépositions. Ils devraient le faire sans parler à vous ni aux autres témoins à propos de ce qu’ils vont écrire. Assurez-vous que leurs petits rapports sont datés et signés et demandez-leur d’envoyer leurs dépositions à votre avocat.
  • S’il vous plaît aussi regardez les autres sections dans les «Préparatifs» sur ce site web puisqu’ils sont tous pertinents pour vous.
  • Si vous anticipez avoir des difficultés à convaincre quelqu’un de venir témoigner en cour, vous devriez contacter votre avocat aussitôt que possible. Il ou elle pourrait vous aider. Le témoin pourrait avoir besoin d’une assignation afin d’obtenir un congé du travaille.
  • A peu près une semaine et demie avant la date de votre procès, veuillez contacter le cabinet afin d'établir un rendez-vous avec l'avocat qui voudra vous préparer pour votre témoignage.
  • Quand vous vous rendez à la cour, apportez une copie de votre rapport avec vous. La couronne va probablement vouloir le voir pendant le procès, mais vous serez permis probablement à regarder votre rapport s’il va vous aider à rafraîchir votre mémoire.
  • Une fois à la cour, restez assis et ne parlez pas. Les autres témoins et les policiers pourraient comparer votre façon de marcher et de parler avec ce qu'ils ont observé le jour de votre arrestation.
  • Relisez votre rapport avant que vous témoignez.